Havas Publidom

Havas Publidom est le premier réseau de communication des Antilles françaises.

C’est la réunion des talents au service des idées qui font bouger l’Outremer.

Fb. Tw.

Le jour d’après… avec France-Antilles

/ COVID-19 / Le jour d’après… avec France-Antilles

Le jour d’après… avec France-Antilles

Le tribunal de commerce de Fort-de-France a validé l’offre de reprise de France-Antilles par Xavier NIEL. Le seul quotidien de Martinique, Guadeloupe et Guyane, mis en liquidation fin janvier reprend donc vie à partir du 1er avril 2020 ! 

La société NJJ, holding personnelle de Xavier Niel, reprend en effet les trois éditions du quotidien, et conserve 126 des 235 salariés du groupe. L’objectif est de pouvoir redémarrer le quotidien dès le mois d’avril.

« Je me réjouis de cette décision qui devrait permettre aux Antillais et Guyanais de retrouver l’accès à une presse quotidienne régionale de grande qualité » a réagi la ministre des Outre-mer Annick Girardin dans une déclaration à l’AFP. “Défendre et préserver une presse libre et plurielle dans nos territoires d’Outre-mer, c’est avant tout défendre la vie démocratique”.

Xavier Niel avait fait connaître ses intentions hors délai, bien après la liquidation du journal. Mais le 20 février dernier, le tribunal de commerce avait exceptionnellement décidé de prolonger l’activité du groupe afin de permettre au fondateur de Free et co-actionnaire du Monde de faire une offre. France-Antilles, qui a cessé de paraître depuis le 1er février, renaîtra dans une nouvelle formule deux mois plus tard.

La société NJJ conservera une édition quotidienne sur les trois départements, mais pourrait réduire sa pagination. L’impression des éditions Antillaises sera centralisée en Guadeloupe et le transport des journaux se fera par bateau ou par avion jusqu’en Martinique. Pour la Guyane, la sous-traitance de l’impression et de la diffusion est envisagée, mais l’offre sera uniquement digitale dans un premier temps.

Le jour d’après s’ouvrira chez nous dans un paysage médiatique revigoré. Nous ne pouvons que nous en réjouir !